Nouveau Promo!

Trio Huiles Essentielles Covid

Laurier Noble + Tea-tree + Ravintsara    BIO

Un trio d'huiles essentielles aux propriétés antivirales utilisées pour combattre le Covid-19
100% bio, 100% pures et naturelles
 

Plus de détails

18,01 €

au lieu de 18,62 €

  • Une enveloppe lipidique qui facilite la pénétration des HE

    Le coronavirus SARS-Cov2 responsable de l'infection Covid-19 et un virus à ARN enveloppé. Son enveloppe est constitué de phospholipides, ce qui permet l'utilisation des huiles essentielles pour pénétrer cette membrane. Le virus étant responsable d'une pathologie principalement respiratoire, sa principale porte d'entrée est le nasopharynx, c'est pourquoi on pourra utiliser certaines huiles essentielles en diffusion atmosphérique.
    À noter que ce virus responsable du Covid-19 est un nouveau virus sur lequel aucune étude n'a été à ce jour réalisée.
    Les conseils suivants sont donc extrapolés d'études réalisées sur d'autres virus, y compris d'autres coronavirus précédemment rencontrés (SARS-Cov 2002, MERS-Cov 2012).


    Quelles huiles essentielles utiliser?

    Le choix des huiles essentielles s'est porté sur leur efficacité antivirale et la possibilité de les utiliser par voie orale, par voie cutanée ou en diffusion avec principalement une action sur le système respiratoire:
    - en premier lieu l'huile essentielle de laurier noble dont le pouvoir antiviral sur le coronavirus SARS Cov1 a déjà été étudié et dont l'efficacité a été reconnue. Le laurier noble aura donc une activité antivirale, ainsi qu'une activité immunomodulatrice bien utile pour éviter l'emballement des phénomènes inflammatoires.
    - le Ravintsara antiviral par excellence et de très bonne tolérance sera utilisé en association aux autres huiles essentielles soit en diffusion soit par application sur les poignets où sous la plante des pieds.
    - l'huile essentielle de tea-tree, issue de Melaleuca alternifolia, a des propriétés antivirales connues sur un grand nombre de virus y compris les coronavirus.
    - enfin l'huile essentielle d'eucalyptus radiata: elle sera privilégiée lors de l'atteinte respiratoire haute c'est-à-dire en début des symptômes. Par la suite, le virus migrant vers les voies respiratoires basses ( pharynx, bronches, poumons) on utilisera alors plutôt l'eucalyptus globulus. À savoir, l'eucalyptus globulus présente une moins bonne tolérance que le radiata: pour les personnes sensibles ou les enfants on privilégiera donc l'eucalyptus radiata.

    Comment les utiliser?

    En mélange, laurier noble, ravintsara, tea-tree, (1/3, 1/3, 1/3): 2-3 gouttes dans une "noisette" d'huile de macadamia (huile non grasse ayant une pénétration rapide et profonde), en massage sous la plante des pieds et sur les poignets, 2 à 3 fois par jour.
    L'application sous la plante des pieds permet une absorption rapide et une diffusion des huiles essentielles par le système respiratoire, ce qui est recherché pour traiter un virus justement implanté au niveau respiratoire.
    A ce trio, il sera possible de rajouter l'huile essentielle d'eucalyptus radiata (ou globulus, voir ci-dessus), à parties égales (1/4 de chaque).
    En diffusion atmosphérique utiliser de préférence l'eucalyptus radiata + le trio laurier noble, tea-tree, ravintsara + citron ou pamplemousse.
    En inhalation sèche nous vous proposons d'utiliser notre formulation pour inhaleur.

    Les précautions à prendre

    La porte d'entrée du virus est nasale et ne provoque quasiment pas de congestion nasale, il est donc exceptionnellement déconseillé d'effectuer des lavages des fosses nasales avec de l'eau de mer qui auraient comme conséquences de "propulser" le virus plus rapidement vers la gorge.

    En complément

    En complément du traitement de la fièvre par du paracétamol (ne pas utiliser d'anti-inflammatoires tel que l'ibuprofène ou l'aspirine car risque d'aggravation rapide de la pathologie), il est possible de réaliser des infusions de fleurs de sureau ayant une action fébrifuge et stimulante de l'immunité (voir également l'action fébrifuge et stimulante du quinquina).
    Idem la mélisse présente des propriétés stimulantes de l'immunité et antivirales (plante, HE et eau florale).
    Associer de la vitamine C (jusqu'à 2g par jour pour 1 adulte) permet également de booster l'immunité.

    Et certaines HE à ne pas utiliser

    Précaution d'emploi pour certaines huiles essentielles en cas de Covid-19: tout comme les medicaments anti-inflammatoires, les huiles essentielles à visée anti-inflammatoire sont contre-indiquées: ne pas utiliser les huiles essentielles de gaulthérie, eucalyptus citronné...
    Pour les mêmes raisons, on évitera les infusions de reine des prés, saule, frêne...


    Contre-indications générales à l'utilisation des huiles essentielles citées ci-dessus:

    femmes enceintes, enfants de moins de 6 ans

    Contenu du pack

    Produits associés

    30 autres produits dans la même catégorie :